Portail des Arts de la Marionnette - Le Lab



Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

Adresse

Portail des Arts de la Marionnette - Le Lab
7 place Winston Churchill
08000 Charleville-Mézières
France 
+33 (0)3 24 33 72 50
contact

Manipulsations

Interprètes de l'œuvre :
François-Noël Bing, interprète
Alain Recoing, interprète
Type d'œuvre :
Spectacle
Nature de l'œuvre :
Version d'Œuvre
Date de l'oeuvre :
1984
Lieu d'origine de l'oeuvre :
Hangard à Bateaux
Sujet de l'oeuvre :
Un apprenti marionnettiste revit en souvenir l'expérience qu'il a vécue avec son maître. Le spectacle commence par une démonstration d'exercices avec des marionnettes à gaine. Peu à peu, à travers cette grammaire du manipulateur qui se développe de façon non didactique, le montreur et l'apprenti se font des propositions de dialogues. Ils se provoquent à travers des bribes d'histoires dont l'enchaînement compose le spectacle.
Histoire de l'oeuvre :
Agé d'une soixantaine d'années au moment du spectacle, Alain Recoing avait envie à travers cette création de revenir aux sources de son métier en reprenant ce travail de base qu'est l'apprentissage de la manipulation. Il a tenté ici de développer une technique de « manipulation globale » : manipuler non seulement les marionnettes mais également l'espace scénique, au niveau du castelet. Il s'agissait pour lui de démontrer que l'on pouvait créer un théâtre complètement contemporain avec une technique traditionnelle, la marionnettes à gaine derrière castelet. Son castelet, bande frontale d'1m70 de large, est ainsi composé de huit panneaux de plexiglas blanc et noir, certains pleins, d'autres découpés. Par leur composition, leur chevauchement, leur glissement, ces panneaux glissants à la japonaise composent une multitude d'images géométriques et permettent de manipuler le castelet lui-même, pour en faire autant un cadre scénique qu'une peinture en mouvement. Des jeux de lumière font apparaitre les manipulateurs de façon stylisée derrière ces panneaux, tout en évoquant le mythe de la caverne de Platon. Les marionnettes s'inspirent des poupées d'exercices qu'Alain Recoing manipulait avec Gaston Baty. Leur masque est paradoxalement extrêmement porteur des intentions du manipulateur. La musique est un autre élément primordial du spectacle. Jouée en direct, la partition très rythmée et « jazzy » fait intervenir clarinette, saxophone et percussions. C'est elle qui donne ses pulsations à Manipulsations.

Autre(s) version(s) de cette oeuvre

Accueil

Accueil

Sélection de la langue