Portail des Arts de la Marionnette - Le Lab



Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

Adresse

Portail des Arts de la Marionnette - Le Lab
7 place Winston Churchill
08000 Charleville-Mézières
France 
+33 (0)3 24 33 72 50
contact

Temporal, Jean-Loup (1921-1983)

Date de naissance* :
1921 (né en 1921 à Paris, France)
Date de décès* :
10/1983 (décédé en octobre 1983)
Localisation :
Paris
Résumé :

Manipulateur français de marionnettes. Fils de *Marcel Temporal, il fut un remarquable marionnettiste qui travailla de 1946 à 1950 avec Gaston Baty. L'essentiel des activités de la Compagnie des marionnettes Temporal, créée en 1949 est devenue l'Atelier 75 en 1976, fut tourné vers les enfants. Il est l'un des premiers artistes à avoir donné des représentations dans les écoles. Il écrivit lui-même quelques pièces pour le jeune public et créa Samba, célèbre marionnette de petit garçon africain, caractéristique d'une époque. Sa production offrait très ponctuellement des spectacles pour adultes, dont Tueur sans gages de Ionesco en 1972. Vice-président de l'Unima (1960); il fut chargé de créer la section française (Unima-France, 1961); il la présida en 1965-1967.

Historique :
Fils de Marcel Temporal ("Tempo l'Ancien"), Jean-Loup accompagna dès 8 ans son père au premier congrès de l’Union Internationale de la Marionnette en 1929.
A partir de 1936, il va connaître l’aventure des « Compagnons de la Marionnette », du « Petit Théâtre d’Essai » et du grand rassemblement de marionnettes lors de l’Exposition de 1937.
Il est initié par son père à la technique des marionnettes, participe aux réalisations et côtoie les grands marionnettistes. Sa mère, la cantatrice Marcelle Gérard, l’éveille à la musique.
Il continue sa formation en Allemagne auprès de la « Compagnie des Hohnsteiner » de Max Jacob au titre du STO, puis à Salzbourg avec Anton Aicher.
Il entre ensuite dans la « Compagnie des Marionnettes à la Française » de Gaston Baty.
C’est après cette douzaine d’années d’apprentissage qu’il fonde en 1949 sa propre compagnie qu’il va diriger pendant 25 ans. Il aime l’esprit d’atelier, grouper les gens, animer un groupe, l’inciter à la création.
En 1955 il reprend avec sa « Compagnie des Marionnettes Temporal » l’atelier de Baty rue Notre Dame des Champs.
Il accorde une égale importance à ses réalisations destinées aux adultes et à l’enfance, le plus dur et le plus sensibles de tous les publics. Il est l’un des premiers artistes à avoir donné des représentations dans les écoles, écrivant lui-même des pièces pour le jeune public et créant Samba, célèbre marionnette de petit garçon africain/parisien, caractéristique d’une époque. Certains de ses textes pour enfants sont devenus des classiques de la marionnette, traduits en plusieurs langues (L’auto Boum, Le Prince de Siam, Le Petit Âne rouge…).
Vice-président de l’UNIMA en 1960, il est chargé de créer la section française, fondant UNIMA-France en 1961 lors du premier festival de Charleville ; il la préside de 1965 à 1967. Vice-président International de 1966 à 1969, il incarne et défend l’Union car c’est pour lui le moyen de concrétiser son idéal : « Unir les hommes malgré leurs différences et leurs frontières ».
En 1970, il créé l’évènement à l’Odéon-Théâtre de France en adaptant pour marionnettes la pièce Tueur sans gages d’Eugène Ionesco. Il y reste fidèle à la marionnette à gaine, avec des figurines stylisées et expressives.
Continuant le travail de son père, Jean-Loup Temporal développe la réflexion sur les moyens d’exploitation de la marionnette à l’école maternelle.
Il est un des premiers en France à créer des spectacles spécialement conçu pour l’éveil des enfants et à tourner ces spectacles dans les écoles.
Ayant une connaissance approfondie de son métier, il forme de nombreux marionnettistes au sein de sa compagnie, devenant un véritable centre d’apprentissage de la marionnette.
En 1975, il fonde « L’Atelier 75 » dont le but est d’entreprendre des recherches ou des études sur la marionnette et de réaliser des spectacles dans lesquels on donne de l’importance au texte.
Entouré d’artistes talentueux et novateurs, Jean-Loup Temporal créé plusieurs pièces pour adultes : L’Homme coupé en morceaux, Dans la vie tout s’arrange, Faust en l’Isle, Casanova.
Avec « L’Atelier 75 », il propose également de faire connaître les jeunes talents et offre ses locaux et ses moyens à ceux qui désirent travailler dans le but de la recherche.
Auteur edito :
Robert, Renaud
Notes :
Dit également "Tempo l'Aîné".
Concepts :

Relation(s) familiale(s) et professionnelle(s)

Oeuvres auxquelles il/elle a participé

Accueil

Accueil

Sélection de la langue